dimanche 15 octobre 2017

70ème anniversaire du premier supersonique par Chuck Yeager / 14 octobre 1947

(en cours de publication)



Crédit : Collection Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace

vendredi 29 septembre 2017

40ème anniversaire du lancement de la station spatiale Saliout 6



Le 29 septembre 1977, il y a donc 40 ans, décolle un lanceur Proton qui va placer en orbite la station spatiale alors soviétique Saliout 6.
Saliout (Salut en français) est une série de stations spatiales dont la première a été lancée en 1971 (et qui sera visitée par Soyouz 11 qui mourra lors de son retour sur Terre). D'une masse d'environ 19 tonnes pour un volume pressurisé de 100 m3 environ. Elle mesurait 15,80 mètres de long et avait des panneaux solaires (3 au total) de 51 m2 de surface.

Les premières Saliout ont permis aux russes de faire, au début de courts séjours en orbite basse, en effet, la conception des 5 premières stations spatiales faisait que celles-ci n'avaient qu'un port d'amarrage et donc empêchait tout ravitaillement ou relève simultanée.

Je ne vais pas revenir sur toute la genèse des stations spatiales russes, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin (ou presque) comme informations sur l'excellent site de l'ami Nikolaï39 : www.kosmonavtika.com.

Quoiqu'il en soit, Saliout 6 marque une évolution majeure dans la conception des stations spatiales avec des innovations qui étaient à l'époque révolutionnaires. En effet, il y a un second port d'amarrage, ce qui fait que la station peut-être ravitaillée par un vaisseau Progress et/ou par un des équipages de relève ou de visite (c'est pour cela que la station est plus longue d'un mètre par rapport à ses prédécesseuses).
Et le plus important, c'est que les russes vont passer des courts séjours aux longs et très longs séjours en orbite

Saliout 6 sera ravitaillée 14 fois par des vaisseaux Progress entre son lancement le 29 septembre 1977 et sa désorbitation le 29 juillet 1982 après 1 764 jours dans l'espace.
Il y aura également 16 équipages qui se rendront sur Saliout 6 qui sont décomposés en 6 équipages résidents et 10 équipages visiteurs. Il faut également ajouter les échecs de deux équipages qui n'arriveront pas à s'arrimer. C'est donc 33 cosmonautes qui ont visité Saliout 6 dont neuf vols Interkosmos.
Il y a eu également 13 lancements non habités vers Saliout 6 pour du ravitaillement et un changement de capsule Soyouz (Soyouz 34).

Sans entrer dans les détails des missions, voici un petit récapitulatif des missions vers Saliout 6 (en comptant les échecs) au travers d'objets de collection comme des photos de presse, des timbres, enveloppes ayant voyagé, etc...
On note que l'occupation humaine de Saliout 6 n'a pas été continu et qu'elle a été habitée seulement 683 jours sur ses 1 764 jours en orbite.

Soyouz 25 (9 au 11 octobre 1977)

Equipage : Vladimir Kovalyonok et Valery Rioumine


Cette mission qui devait être celle du premier amarrage à Saliout 6 est un échec et les deux cosmonautes retournent sur Terre après 2 jours et 44 minutes de vol seulement.


Soyouz 26 (10 décembre 1977 au 16 mars 1978)

Equipage : Youri Romanenko et Georgi Grechko

Arrimage réussi le 11 décembre. Il s'agit d'un équipage résident.

(L'équipage à l'entraînement)
Le 19 décembre 1977, les deux hommes effectuent une sortie extra-véhiculaire (EVA) d'une heure 28 minutes afin de tester la nouvelle combinaison Orlan D.
Les deux hommes restent 96 jours 10 heures dans l'espace. Ils recevront la visite de Soyouz 27 en janvier 1978.
La capsule Soyouz 26 reviendra sur Terre avec l'équipage visiteur de Soyouz 27.

(Enveloppe ayant volé dans Saliout 6 et signée par les équipages Soyouz 26 et Soyouz 27)
(1er Jour du timbre Soyouz 26)


Soyouz 27 (10 au 16 janvier 1978)

Equipage : Vladimir Djanibekov et Oleg Makarov


Arrimage réussi le 11 janvier. Il s'agit d'un équipage visiteur.
Les deux hommes restent 5 jours 22 heures 58 minutes dans l'espace et rentrent sur Terre avec la capsule de l'équipage Soyouz 26.



Soyouz 28 (2 au 10 mars 1978)

Equipage : Alexeï Goubarev et Vladimir Remek (premier tchèque dans l'espace)


Arrimage réussi le 3 mars. Il s'agit d'un équipage visiteur.
C'est la première mission du programme Interkosmos.
Les deux rentrent sur Terre après 7 jours 22 heures 16 minutes dans l'espace.

(Enveloppe ayant voyagé dans Saliout 6 et signée par les équipages Soyouz 26 et Soyouz 28)


Soyouz 29 (15 juin au 2 novembre 1978)

Equipage : Valery Kovalyonok et Alexandre Ivanchenkov


Arrimage réussi le 16 mars. Il s'agit d'un équipage résident.
Sortie extra-véhiculaire (EVA) le 29 juillet effectuée par les deux hommes d'une durée de 2 heures pour la récupération d'éxpériences disposées à l'extérieur de la station.
Les deux hommes restent 139 jours 14 heures et 47 minutes dans l'espace. Ils recevront la visite des équipages Soyouz 30 et Soyouz 31.
L'équipage rentre sur Terre avec la capsule Soyouz 31.
(Photo EVA signée par Alexandre Ivanchenkov)
(L'équipage résident Soyouz 29 avec l'équipage visiteur Soyouz 31)


Soyouz 30 (27 juin au 5 juillet 1978)

Equipage : Piotr Klimouk et Miroslav Hermazewski (1er polonais dans l'espace)


Arrimage réussi le 28 juin. Il s'agit d'un équipage visiteur.
Deuxième vol Interkosmos. L'équipage revient sur Terre après 7 jours 22 heures 2 minutes dans l'espace.

(Enveloppe ayant volé à bord de Saliout 6 et signée par les équipages Soyouz 29 et Soyouz 30)


Soyouz 31 (26 août au 3 septembre 1978)

Equipage : Valery Bykovsky et Sigmund Jähn (1er allemand - de l'est - dans l'espace)


Arrimage réussi le 28 août. Il s'agit d'un équipage visiteur.
Troisième vol Interkosmos. L'équipage revient sur Terre avec la capsule Soyouz 29 après 7 jours 20 heures 49 minutes dans l'espace.
(Enveloppe ayant voyagé à bord de Saliout 6 et signée par l'équipage Soyouz 31)

Soyouz 32 (25 février au 19 août 1979)

Equipage : Vladimir Lyakhov et Valery Rioumine


Arrimage le 26 février. Il s'agit d'un équipage résident.
Sortie extra-véhiculaire (EVA) effectuée le 15 août par les deux hommes pour le retrait d'une antenne radio et d'une durée d'une heure 23 minutes.
Les deux hommes reviennent sur Terre avec la capsule Soyouz 34 (qui a été lancée à vide le 6 juin suite à l'échec d'arrimage de Soyouz 33) après 175 jours 35 minutes dans l'espace. La capsule Soyouz 32 atterrit vide le 9 juin.

Il devait y avoir la visite de Soyouz 33 mais celle-ci n'a pas pû s'arrimer à Saliout 6.

(Timbre émis par l'URSS en hommage à l'équipage Soyouz 32)

Soyouz 33 (10 au 12 avril 1979)

Equipage : Nikolaï Roukhavichnikov et Georgi Ivanov (1er bulgare dans l'espace)


Echec de l'amarrage avec Saliout 6. Il s'agit d'un équipage qui aurait dû être visiteur.
Quatrième vol Interkosmos. Les deux hommes reviennent sur Terre après 1 jour 23 heures de vol.

(Enveloppe signée par l'équipage Soyouz 33)

Soyouz 35 (9 avril au 11 octobre 1980)

Equipage : Leonid Popov et Valery Rioumine


Arrimage réussi le 10 avril. Il s'agit d'un équipage résident.

On remarque la présence de Valery Rioumine qui faisait partie du dernier équipage sur Saliout 6 quelques mois auparavant et qui enchaîne deux vols longue durée à 8 mois d'intervalle.
Les deux hommes reçoivent la visite de 4 équipages, Soyouz 36, T-2, 37 et 38. Ils rentrent sur Terre avec la capsule Soyouz 37 après avoir passé 184 jours 20 heures 11 minutes.

(Enveloppe 1er Jour timbre Soyouz 35)

Soyouz 36 (26 mai au 3 juin 1980)

Equipage : Valery Koubassov et Bartalan Farkas (1er hongrois dans l'espace)


Arrimage le 27 mai. Il s'agit d'un équipage visiteur.
Cinquième vol Interkosmos. Les deux hommes reviennent sur Terre avec la capsule Soyouz 35 après 7 jours 20 heures 45 minutes dans l'espace.

(Enveloppe ayant volé dans Saliout 6 et signée par  les équipages Soyouz 35 et Soyouz 36)

Soyout T-2 (5 au 9 juin 1980)

Equipage : Youri Malichev et Valdimir Aksionov


Arrimage réussi le 6 juin. Il s'agit d'un équipage visiteur.
Vol d'essai de la nouvelle capsule T, ce qui explique la très courte durée du vol. et les deux cosmonautes visiteurs reviennent sur Terre avec la capsule après 3 jours 22 heures 19 minutes dans l'espace.

Soyouz 37 (23 au 31 juillet 1980)

Equipage : Victor Gorbatko et Pham Tuan (1er vietnamien dans l'espace)


Arrimage réussi le 24 juillet. Il s'agit d'un équipage visiteur.
Sixième vol Interkosmos. Les deux hommes reviennent sur Terre avec la capsule Soyouz 36 après avoir passé 7 jours 20 heures 42 minutes dans l'espace.

(Enveloppe 1er Jour timbre Soyouz 37 signée par Equipage et par Bui, doublure de Pham Tuan)

Soyouz 38 (18 au 26 septembre 1980)

Equipage : Youri Romanenko et Arnaldo tomayo Mendez (1er cubain dans l'espace)


Arrimage réussi le 19 septembre. Il s'agit d'un équipage visiteur.
Septième vol Interkosmos. Les deux hommes reviennent après 7 jours 20 heures 43 minutes dans l'espace.
(Départ Baïkonour signée par Equipage Soyouz 38)

Soyouz T-3 (27 novembre au 10 décembre 1980)

Equipage : Leonid Kizim, Oleg Makarov et Gennady Strekalov


Arrimage réussi le 28 novembre. Il s'agit d'un équipage résident (mais à courte durée)

Vol test de la capsule Soyouz T avec trois cosmonautes à bord. Et premier équipage résident à trois cosmonautes. L'équipage revient sur Terre 12 jours 19 heures 7 minutes dans l'espace.


Soyouz T-4 (12 mars au 26 mai 1981)

Equipage : Vladimir Kovalyonov et Victor Savinykh


Arrimage réussi le 13 mars. Il s'agit d'un équipage résident.

Les trois hommes reçoivent deux équipages visiteurs, Soyouz 39 et 40, lors de leur 74 jours 17 heures 37 minutes dans l'espace.
C'est le dernier équipage à bord de Saliout 6.

(Rapport de mission)

Soyouz 39 (22 au 31 mars 1981)

Equipage : Vladimir Djanibekov et Jugderdymyin Gourragcha (1er mongol dans l'espace)


Arrimage réussi le 23 mars. Il s'agit d'un équipage visiteur.
Huitième vol Interkosmos. Les deux hommes rentrent sur Terre après 7 heures 20 heures 42 minutes dans l'espace.
(Enveloppe signée par l'équipage Soyouz 39)

Soyouz 40 (14 au 22 mai 1981)

Equipage : Leonid Popov et Dmitru Prunariu (1er roumain dans l'espace)


Arrimage réussi le 15 mai. Il s'agit d'un équipage visiteur.
Neuvième vol Interkosmos. Les deux hommes rentrent sur Terre après 7 jours 20 heures 41 minutes dans l'espace.

(Bloc commémoratif de Roumanie signé par Equipage Soyouz 40)

Saliout 6 est désorbitée le 29 juillet 1982 après 1 764 jours de vol dont 683 de jours habités. Elle est remplacée par Saliout 7 qui est lancée le 19 avril 1982.

Crédit : Collection Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace


mardi 19 septembre 2017

Philatélie fantaisiste / Philatélie artistique / Solars stamps - Courrier Intergalactique


Courrier Interplanétaire / Solars Stamps

Les émissions de timbres fantaisistes existent depuis le début de la philatélie et les émissions spatiales / galactiques fantaisistes existent depuis au moins le début du 20ème siècle.
(Exemple avec L'Union Postale Interplanétaire de 1931 en cliquant sur ce lien en bleu)

Il y a quelques semaines, je trouve sur un site d'enchères de rigolotes enveloppes qui m'avaient l'air très belles sur l'écran de l'ordinateur. Le prix est correct et j'achète une série que je pense complète (elles étaient vendues à l'unité). Elles représentent toutes un courrier intergalactique (ou plutôt intersolaire) qui est posté d'une planète de notre système solaire en destination d'une autre, toujours dans notre système solaire. La valeur est en Solars 😉

Je les reçois il y a quelques temps et à ma grande surprise, elles sont vraiment très chouettes ! Je fais quelques recherches et trouve des timbres-vignettes quasi-identiques, même visuel (sauf pour Saturne et Jupiter qui ont deux valeurs faciales) mais d'un tirage différent et aucunes enveloppes avec des timbres de ce tirage (sauf Saturne et Jupiter).

Il y a un timbre (enfin, parlons plutôt de vignette) représentant une planète du système solaire - il y a même Pluton, ce qui me laissait penser qu'elles avaient été confectionnées avant qu'on lui enlève le titre de planète (mais à confirmer). Et justement, en parlant de confection, impossible de savoir quel artiste, car c'est du travail d'artiste, est l'auteur de cette chouette série.

Il y a une véritable véritable flamme philatélique et certaines enveloppes sont même agrémentées de petites étiquettes ''postales'' comme on en trouve parfois sur notre courrier (ici, elles sont spatiales et drôles). Et surtout, il y a un destinataire que je vous laisse découvrir.

J'aimerai beaucoup en savoir plus sur la société / artiste qui a mis en vente cette série, et aussi savoir s'il y en a d'autres.

Si vous les trouvez sur internet ou ailleurs, ne vous ruinez pas, car ce ne sont que des vignettes et certes de jolies enveloppes, mais c'est tout.

Bref, mes explications vous semblent un peu embrouillées 😊, voici les visuels.

Bon voyage postale à travers notre système solaire !


Crédit : Collection Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace